Hattila livre dans le monde entier, y compris dans votre pays (États-Unis). La TVA et les frais de port vont s’ajuster automatiquement en fonction de votre adresse de livraison. close
Nos Accueil
Categories : Arcs

Comment choisir son arc de chasse ?

Le tir à l’arc. Depuis l’époque de nos ancêtres, cette activité a été manipulée pour chasser un gibier ou tuer leurs ennemis. De nos jours, il est utilisé notamment dans le domaine sportif et encore pour la chasse. Si vous êtes intéressés au tir à l’arc, il est tellement primordial que vous connaissiez certains critères pour pouvoir choisir le bon arc de chasse.

Quels arcs puis-je utiliser pour chasser en toute légalité?

Chasser librement n’est plus une activité à opter actuellement. Il vous faut désormais une autorisation. Avant que vous puissiez utiliser votre arc de chasse, il est important que vous obteniez d’abord un titre permanent pour permettre de chasser. Dans ce cas, vous devez suivre une formation (Journée de Formation Obligatoire ou JFO) spéciale et enrichissante auprès de la Fédération Départementale des Chasseurs selon votre choix. Cette formation vous permet ensuite de recevoir une «Attestation de participation à une session de formation à la chasse à l’arc». Une fois cela terminé, vous êtes autorisés à chasser comme bon vous semble.

Concernant les arcs légaux, les types de pointes de chasse ne sont pas tous approuvés. Seules les pointes à effet assommoir et les pointes multiples ou équipées de griffes peuvent être manipulées. Ces flèches sont, en effet, moins dangereuses car elles sont ni coupantes ni perçantes. D’ailleurs, les pointes coupantes ne sont utilisées qu’en cas du tir fichant ou le tir orienté vers le bas.

Par contre, si vous appliquez le tir non fichant, vos flèches doivent se munir d’un large empennage afin de raccourcir la vitesse de celles-ci. Et la partie large ne doit pas s’indiquer sans défaut dans un cercle de 6 cm de diamètre.

Les différents types d’arcs pour la chasse

En général, il existe trois catégories d’arc de chasse: l’arc recurve (classique), l’arc longbow (arc droit)et l’arc compound (arc à poulie).

Sauf qu’actuellement, il en existe aussi des sous-catégories.

L’arc de chasse à poulie: un tir puissant et précis

Conçu par les Américains, l’arc à poulie ou compound est utilisé notamment pour la chasse, au tir en nature et tir sur cible. Il est avantageux par ses tirs précis et sa grande puissance (12 à 75 livres). Le seul inconvénient, c’est que leurs réglages ne sont pas faciles à réparer.

L’arc traditionnel de chasse: un arc ancestral

L’arc droit ou longbow est classé parmi les arcs médiévaux. D’origine anglaise, il est formé par un seul bloc et fabriqué soit en bois d’if, de buis ou en lamellé collé. De grande taille (2 mètres), cet arc est réservé aux archers pratiquant le tir en pleine nature. Comme avantage, il est à la fois souple, léger et garde un côté esthétique. Toutefois, l’arc droit ne possède pas d’aide à la visée. Ce qui le rend difficile à maîtriser et le conduit vers un faible rendement.

L’arc de chasse en bois: souple et gracieux

Authentique en tir nature et instinctif, l’arc en bois fait partie des recurves monoblocs ou des longbows. Malgré sa difficulté à être maîtrisé, il est à la fois souple et léger à manipuler. L’arc en bois existe en plusieurs tailles et puissances dans les magasins de chasse. D’ailleurs, il est plus utilisé par les amateurs des séries de Robin de Bois et de Game of Thrones.

L’arc de chasse recurve: un arc polyvalent

Reconnaissable par les courbures de ses branches et sa poignée massive, l’arc classique ou recurve est fait pour le tir instinctif sans organe de visée. Afin d’optimiser son utilisation, il peut être agrémenté par des accessoires (comme viseur, stabilisateur ou amortisseurs de vibrations). En pratique, l’arc de chasse recurve s’emploie: en loisirs, en compétition, en chasse et en tir sur cible dans une salle ou à l’extérieur.

L’arc de chasse monobloc: l’idéal pour débuter

L’arc monobloc est encore un arc traditionnel. Simple et essentiel, il est idéal pour débuter dans le tir en nature. Réalisé en une seule pièce, cet arc est souvent fabriqué en bois. Mais, il peut aussi être fait en carbone, en aluminium ou en fibre de verre. Même s’il est moins performant, l’arc monobloc est léger et aussi moins cher.

Choisissez votre arc selon votre type de chasse

La chasse «still hunting»: suivre lentement le gibier

Les archers pratiquant ce type de chasse ont une limite de tirs de 2 à 40 m. Contrairement au chasseur de fusil qui tire dans les portées supérieures à 200 m. En fait, le «still hunting» dépend: du tireur, du gibier, de la puissance de l’arc, de la flèche, du terrain et des conditions météorologiques. Par précaution, le chasseur marche lentement sur le sol ou se camoufle pour marquer au finale le cible.

La chasse «stand hunting»: attendre le gibier dans un point stratégique

Différent du «still hunting», la chasse «stand hunting» consiste plutôt à attendre que le gibier vient au chasseur. Comme stratégie de camouflage, ce dernier peut se cacher dans différents endroits: près des nourritures, près des points d’eau, près des sentiers connus, dans des buissons, dans des matériaux naturels, ou bien attendre sur un arbre à hauteur de trois à six mètres.

La pêche à l’arc

Ce type de chasse est un peu plus original que les deux autres ci-dessus. Il s’agit de chasser à l’arc les poissons. La flèche de cet arc est aussi spéciale et épaisse. Comme l’archer ne possède pas de viseurs dans ce type de chasse, on peut ajouter à l’équipement une ligne attachée à une bobine.

À présent, vous connaissez tous les types d’arc pour chasser. Alors qu’est-ce que vous attendez? N’hésitez plus à vous renseigner immédiatement auprès de votre magasin de chasse et commandez immédiatement votre propre arc de chasse.