Guide d’achat d’arc pour les débutants

- Catégories : Arcs

Le choix de votre premier arc est très important car c’est avec celui-ci que vous allez vous introduire dans le monde du tir à l’arc. Un arc bien choisi et correctement installé vous aidera à progresser, à améliorer votre technique et à décupler le plaisir de la pratique du tir. Actuellement, un large éventail de modèles et de marques d’arc sont disponibles sur le marché. Certes, c’est une bonne chose, mais cela complique quand même la sélection, surtout pour un débutant. C’est pourquoi nous avons décidé d’évoquer, dans notre guide, les éléments à prendre en compte lors de votre achat : voici comment choisir un arc quand on débute en archerie.

DOMINANCE OCULAIRE

Arc

En termes sophistiqués, on parle de « dominance oculaire ». Cela signifie simplement que votre cerveau fait plus confiance à l'un de vos yeux qu'à l'autre. Vous voyez plus clair d'un œil que de l'autre. C'est une chose qui est souvent négligée lors du choix d'un arc, mais c'est l'une des plus primordiale. Si vous ne voyez pas clairement, vous ne pouvez pas effectuer de tir de précision.

Presque tout le monde a un œil dominant. Bien que ce ne soit pas toujours le cas, c'est souvent l'œil du même côté que la main avec laquelle vous écrivez (pour les gauchers, l’oeil gauche et pour les droitiers, l’oeil droit). Vous pouvez facilement trouver votre œil dominant en suivant les étapes ci-dessous :

  • Avec vos mains tendues devant vous, formez un triangle avec vos pouces et vos index.
  • Regardez à travers le triangle avec les deux yeux ouverts et concentrez-vous sur quelque chose de stable, comme une photo sur le mur ou un interrupteur d'éclairage.
  • Fermez un œil, puis ouvrez-le et fermez l'autre œil. Prenez note de l'œil qui maintient l'élément à sa place et de l'œil qui le fait bouger ou sauter un peu sur le côté.
  • L'œil qui maintient votre objet centré dans le triangle est votre œil dominant. Si votre œil dominant est votre œil droit, vous devez tirer à droite et vice versa.

ALLONGE

Il s'agit de savoir jusqu'où vous pouvez reculer la corde. Votre allonge ne doit pas être trop courte ou trop longue. Un vendeur de magasin de tir à l'arc peut mesurer votre allonge avec facilité et précision, cependant, il est facile de mesurer vous-même votre allonge idéale. Demandez à un ami de vous aider ou faites-le-vous-même. Suivez les étapes ci-dessous :

  • Tenez-vous droit et étirez vos mains et vos bras de chaque côté. Vous devez former un T avec votre corps et vos bras.
  • Mesurez la longueur de la pointe d'un doigt du milieu à la pointe de l'autre doigt du milieu (votre envergure), en gardant le ruban à mesurer aussi droit que possible.
  • Prenez ce nombre et divisez-le par 2,5. C'est votre allonge idéale.

Par exemple, si votre envergure est de 152,4 cm soit 60 pouces, votre allonge idéale serait de 60,96 cm soit 24 pouces. Bien sûr, l’archer professionnel vous donnerait la mesure la plus précise, mais c'est un bricolage facile. Maintenant, pourquoi la longueur du tirage est-elle importante et comment affecte-t-elle vos tirs ?

ALLONGE COURTE

Si votre allonge est trop courte, vous aurez un couple d'arc accru, ce qui entraînera alors un tir inexact. De plus, une allonge trop courte peut provoquer des points d'ancrage flottants. Cela provoque une incohérence entre les tirs car vous ne pouvez pas conserver un point de référence spécifique pendant la visée.

ALLONGE LONGUE

Si votre allonge est trop longue, vous serez souvent obligé de pencher la tête en arrière afin de voir clairement à travers le viseur d’arc. Cela conduira à une mauvaise posture, ce qui a une énorme influence sur la bonne forme de prise de vue. Bien sûr, une position de tir incorrecte entraînera une imprécision pendant le tir car elle ajoute de la tension à votre arc. Il sera alors plus difficile de viser une cible, sans oublier que cela vous causera un mal de dos au fil du temps.

PUISSANCE DE L’ARC

Arc

La puissance de l’arc ou puissance des branches est la force nécessaire pour tirer un arc, et il est mesuré en livres. Les recourbements et les arcs longs ont une puissance progressivement plus lourde à mesure qu'ils sont tirés. La norme pour déterminer leur puissance de tir est prise à 28 pouces soit 71,12 cm de longueur d'étirage. Les puissances sont marquées sur le membre inférieur de l'arc avec le signe dièse (#), comme 35 # @ 28 ”. Cela se traduit par 35 livres de poids de tirage à une longueur de tirage de 28 pouces soit 71,12 cm.

Voici un exemple pour comprendre comment la puissance des branches varie en fonction de la longueur du tirage. Si vous avez un arc classique de 40 livres, son poids de tirage est de 40 livres lorsque l'arc est tiré à 28 pouces (71,12 cm). Mais si vous vérifiez son poids à 26 pouces (66,04 cm), vous constaterez que c'est quelques livres de moins. Et si vous vérifiez le poids du tirage à 29 pouces (73,66 cm), vous constaterez qu'il est légèrement supérieur à 40 livres.

LA VITESSE ET LE BRUIT

Le bruit et la vitesse sont des éléments clés de chaque tir pour un archer, que ce soit pour l'entraînement au tir sur cible, au tir de loisir, au tir sportif ou pour chasser. La vitesse d'un arc fait référence aux pieds par seconde (ou FPS) que chaque flèche parcourt lorsqu'elle est tirée. Ceci est généralement déterminé par la puissance des branches de l'arc. Plus la puissance derrière le tir est grand, plus la flèche peut se déplacer rapidement et à longue distance. Cependant, d'autres facteurs peuvent influencer la vitesse et la distance de déplacement des flèches, tels que :

  • La force du tireur
  • Les conditions extérieures, comme la météo
  • Le poids des flèches que vous utilisez

Pour la chasse à l’arc au petit gibier ou au grand gibier, on souhaite généralement que son arc de chasse ait une vitesse de flèche rapide. Une vitesse de flèche rapide signifie une énergie cinétique plus élevée, c’est-à-dire un potentiel plus élevé pour une plus grande pénétration de la flèche. Plus le jeu est grand, plus l'énergie cinétique nécessaire pour un tir net est grande.

Concernant le bruit, pour des raisons évidentes, plus l'arc est silencieux, plus il est agréable à utiliser. La plupart des tireurs préfèrent un arc silencieux à un arc puissant et bruyant. Qu'est-ce qui cause alors le bruit ? Lorsqu'un arc est tiré, l'énergie qui était stockée dans les composants des arcs est transférée sur la flèche pour la libérer. Cependant, une partie de cette énergie n'est pas transférée et est libérée sous forme de vibrations. Et ce sont ces vibrations qui produisent du bruit.

Heureusement, les conceptions modernes des arcs minimisent la perte d'énergie. Vous pouvez également acheter des accessoires d'archerie comme par exemple des amortisseurs de vibrations. Ceux-ci absorberont les vibrations de votre arc et rendront le tir plus silencieux.

Partager ce contenu

En poursuivant votre navigation sur ce site,
vous acceptez l’utilisation de Cookies pour conserver
votre panier et votre connexion entre deux visites.