Hattila livre dans le monde entier, y compris dans votre pays (Etats-Unis). La TVA et les frais de port vont s’ajuster automatiquement en fonction de votre adresse de livraison. close
Nos Accueil
Categories : Arcs

Tout savoir sur la pratique de la chasse en France

En France, on désigne la chasse tel un loisir bien encadré. En effet, les plus d’un million de pratiquants de la chasse doivent suivre des réglementations précises, que ce soit sur les armes utilisées que sur les méthodes de chasse. Un véritable monde passionnel pour ceux qui la pratiquent, la chasse se présente de différentes manières, chacune ayant son propre rite et ses particularités techniques, sans oublier l’importance de l’implantation locale.

Quel type de chasse choisir ?

Une véritable passion française, la chasse compte actuellement de nombreux adaptes. La pratique se réalise dans différentes formes. En solitaire ou en collectif, avec arme à feu ou arme plus silencieuse telle un arc de chasse, chaque chasseur est en mesure d’opter pour son type de chasse préférée. Notons cependant que dans une propriété de chasse ou dans une région agréée, il est préférable de se renseigner davantage sur les types de chasse praticables parmi les plusieurs types de chasses autorisées.

Parmi les plus communs, il y a :

  • la chasse devant soi,
  • la chasse aux chiens courants
  • la chasse à l’approche
  • la chasse à courre
  • la chasse à l’arc
  • la chasse au vol
  • la chasse au gibier d’eau
  • la vènerie sous terre
  • les chasses traditionnelles

Que dit la loi concernant la pratique de la chasse ?

Classée en troisième place, parmi les loisirs préférés des Français, est la chasse. Sa pratique est rigoureusement régie par des lois et des réglementations en vigueur. En effet, rien que pour les espèces chassables en France, elles se comptent en nombre de 89. Elles sont réparties en différentes catégories, dont le gibier sédentaire, le gibier d’eau et les oiseaux de passage. Concernant les lois liées à sa pratique, il faut reconnaître qu’ils se basent pratiquement sur le droit de propriété, établit depuis la Révolution Française. Toutefois, la réglementation française concernant la chasse s’est évoluée au fil des années.

Les textes de loi Verdeille, en 1964, ont ainsi exigé la création des associations, dont les ACCA (Associations Communales de Chasse Agréées) et les AICCA (Associations Intercommunales de Chasse Agréées). L’objectif étant de renforcer le droit d’accès à la pratique de la chasse pour tous. Par contre la loi chasse 2012 va confier aux chasseurs leur rôle dans la gestion de la biodiversité. Pour mieux encadrer la pratique de la chasse, la loi du 24 juillet 2019 vient confirmer l’importance de la gestion de la biodiversité par rapport à la pratique de la chasse. Ainsi, naquit le 1er janvier 2020, l’établissement public « Office Français de la Biodiversité » qui regroupe l’Agence française pour la biodiversité et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.

Quelle arme choisir pour chasser en France ?

En tant que chasseur, la détention d’une arme est requise. Il a même le droit d’en posséder plusieurs pour utiliser la plus adaptée, aussi bien à la mode de chasse qu’au gibier. Néanmoins, les armes de chasse autorisée en France sont les armes de catégories C ou moins. Il peut alors s’agir d’armes à feu d’épaule à répétition semi-automatique ou d’armes à feu à répétition manuelle ou encore d’armes fabriquées. Les armes et lanceurs, mais avec un projectile propulsé de manière non pyrotechnique et avec une énergie à la bouche de 20 joules ou plus sont aussi autorisées pour la chasse. L’arc de chasse en est un exemple concret. N’oubliez pas toutefois que la détention d’armes de catégorie C doit faire l’objet d’une déclaration pour la chasse en France.

Qu’est-ce que l’OFB et quel est son rôle ?

Un établissement public dédié à la sauvegarde de la biodiversité, l’Office français de la biodiversité ou OFB a été créé le 1er janvier 2020 par la fusion de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Sa principale mission consiste à la protection et la restauration de la biodiversité terrestre, aquatique et marine, ainsi que la gestion équilibrée et durable de l’eau, dans l’Hexagone et en Outre-mer. Aujourd’hui, l’agence regroupe près de 3000 agents de terrain pour mobiliser les acteurs, décideurs et citoyens, dont les pêcheurs, les agriculteurs et les chasseurs. La sécurité de la chasse en France est effectivement régie par l’OFB, les chasseurs contribuant à l’équilibre de la biodiversité.

Faut-il un permis pour chasser en France ?

Le permis de chasse est obligatoire pour la pratique de la chasse en France, et ce, depuis 1975. La loi en vigueur précise d’ailleurs qu’il faut également obtenir la validation du permis de chasser avant de pouvoir se lancer dans la pratique. Pour pouvoir chasser alors durant une saison de chasse en France, vous devez faire valider votre permis de chasser. L’âge minimum requis pour obtenir le permis est de 16 ans, mais elle doit s’accompagner d’une autorisation de chasser accompagnée pour les mineurs.

Peut-on chasser toute l’année ?

Parmi les nombreuses réglementations autour de la chasse en France est le respect des saisons de chasse. L’ouverture générale est le 1er dimanche de septembre au 4e dimanche de septembre. Quant à la fermeture de la saison, elle est effectuée le dernier week-end du mois de février de l’année qui suit. Cependant, ces dates peuvent varier selon les arrêtés préfectoraux. Par ailleurs, pour certaines espèces chassables comme le sanglier, le cerf ou le chevreuil, la saison de chasse en France. En effet, pour le sanglier et le chevreuil, la saison de chasse débute le 1er juin, alors que pour le cerf, vous pourrez le chasser à partir du 1er septembre. Quels que soient toutefois le type et la saison de la chasse, la pratique se fait uniquement le jour.

Comment éviter les accidents de chasse ?

Les forêts et les montagnes sont des espaces communs. Afin de pouvoir y cohabiter et de le partager dans l’équité, il est primordial de suivre les règles de sécurité indispensables. Lors d’une partie de chasse en France alors, le pratiquant se retrouve dans l’obligation de baliser la zone et d’être le plus visible possible, comme en portant des vêtements fluos. Ainsi, entre chasseurs, il est possible de facilement s’identifier tout en réduisant largement les risques d’accident. Il est aussi essentiel de faire du bruit pour avertir les autres chasseurs en poste de votre présence. Savoir communiquer entre chasseurs revêt également toute son importance pour connaître les positionnements et les itinéraires.

Comment se renseigner sur la chasse ?

La Fédération Française des chasseurs ou la Fédération Nationale des Chasseurs est l’organisation la plus connue pour encadrer la pratique de la chasse en France. Elle se charge non seulement de faire connaître la pratique et de le contrôler suivant les réglementations en vigueur, mais elle informe également sur toutes les actualités liées à la chasse en France. Les sources officielles telles que le site Internet du Service Public est aussi en mesure d’informer sur les droits liés à la chasse. Des fédérations départementales et régionales de la chasse en France sont aussi en place pour être au plus près des chasseurs français. Si vous avez des passionnés de la chasse dans votre entourage, ils seront également d’excellentes sources de renseignements, surtout qu’ils disposent d’une grande expérience dans la pratique. Des communautés de chasseurs disposent de nombreuses plateformes et forums de discussions pour se partager les expériences et les techniques de chasse les plus efficaces.

Où peut-on chasser en France ?

Pour la pratique de la chasse en France, le droit de propriété reste l’un de ses fondements de base, surtout pour les zones de chasse. En effet, on peut chasser sans autorisation sur son propre terrain s’il a moins de 20 hectares. Sur les territoires publics, ainsi que les propriétés privées de plus de 20 hectares, la chasse peut être autorisée, mais avec les nouvelles lois sur les associations de chasse, il faut, dans certains cas, obtenir l’autorisation d’une ACCA. Le chasseur doit alors devenir membre de l’association afin d’obtenir l’autorisation de chasser. Pour connaître davantage les plus belles régions de France où chasser alors, il est préférable de faire partie des associations de votre région ou de votre département.

Conclusion

Certes, il est essentiel de connaître toutes les lois et réglementations en vigueur sur la chasse en France pour une pratique en toute légalité et dans le respect de la biodiversité. Toutefois, pour une pratique dans les meilleures conditions, il est aussi important d’acheter votre matériel de chasse en ligne, au sein de boutiques en ligne agréées et reconnues pour leur qualité de produits et de services.